comment devenir un animateur 3D

Comment devenir animateur 3D (écrit par un animateur des longues métrages)

Il était une fois moi qui pensais « comment devenir animateur 3D ? », alors j’ai pensé que je vous écrirais comment j’avais fait. J’expliquerai les différentes façons dont certains de mes collègues et moi sommes devenus animateurs 3Ds à travers cette rédaction. Pour ceux d’entre vous qui ne le savent pas déjà, j’expliquerai également ce que nous les animateurs 3Ds faisons. Je vais aussi vous conseiller sur autres choses comme comment devenir animateur sans collège, ce que gagnent les animateurs et combien ça coûte pour devenir animateur… et bien sûr quelle formation est nécessaire pour devenir animateur.

Il y a beaucoup à couvrir sur les différentes choses qui, à mon avis, aident en devenir animateur 3D, alors allons-y. Ci-dessous, j’ai préparé une table des matières au cas où vous voudriez passer dans cette rédaction à quelque chose de spécifique. C’est une long rédaction et j’ai essayé de couvrir tout ce que je pense qu’il est important que vous sachiez.

? Pour lire l’article plus rapidement, vous pouvez vous concentrer sur les choses que j’ai écrites dans des rectangles oranges, comme celle-ci.

Table des matières

  1. Mon parcours pour devenir animateur 3D.
  2. Que font les animateurs 3D ?
  3. Qu’est-ce que les animateurs utilisent pour animer ?
  4. Que doivent savoir les animateurs ? (12 principes d’animation)
  5. Que gagnent les animateurs 3Ds ?
  6. Comment devenir animateur 3D
    1. Combien de temps faut-il pour devenir animateur 3D ?
    2. À quel point est-il compétitif de devenir animateur 3D ?
    3. Comment vous démarquez-vous ?
  7. Quelle est la formation nécessaire pour devenir animateur 3D ?
    1. Comment devenir animateur sans collège
    2. Comment c’est d’étudier avec une école d’animation en ligne
    3. Combien ça coûte de devenir animateur 3D ?
  8. Comment trouver un emploi d’animateur
    1. Où travaillent les animateurs ?
    2. Que font les animateurs entre les projets ?
  9. Les avantages et les inconvénients d’être animateur 3D
  10. Résumé et étapes pour devenir animateur 3D.

Mon parcours pour devenir animateur 3D

David Talloy Thomas - Animateur 3D

J’ai commencé à penser à devenir animateur vers 2009, alors que j’étais encore à l’université pour étudier l’illustration et la communication graphique. Au moment où j’écris ceci, cela fait 12 ans depuis et maintenant, après cinq films et une série télévisée dans ma carrière, il est facile d’oublier qu’une fois je n’étais pas un animateur, que ce n’était qu’un rêve.

David Talloy Thomas - Animateur 3D

Intro rapide : je suis David Thomas – un animateur de longs métrages gallois (britannique) travaillant en France. Les studios où j’ai travaillé incluent Illumination Mac Guff, Mac Guff Ligne, Mikros et Fortiche. Ceci est mon IMDb ? et vous pouvez trouver mon showreel ici .

Je serai votre guide pour cette rédaction et je parlerai à la fois de ma propre carrière et de celle de certains de mes amis dans l’industrie.

Je ne suis pas allé à l’université pour devenir animateur et j’y reviendrai un peu plus tard dans la rédaction. Il m’a fallu un certain temps pour trouver un emploi d’animateur, mais quand je l’ai finalement fait, cela valait tellement tous les efforts et le temps que j’y ai consacrés.

L’erreur initiale que j’ai commise dans mes premières années à essayer de comprendre comment devenir animateur est que je n’étais pas assez précis sur ce que je voulais faire. J’ai pensé… « peut-être que je ferai de la 2D, peut-être que je ferai un peu de 3D, des jeux… des animations graphiques… tout ça quoi ». Penser que je voulais être animateur n’était pas suffisant, je devais être plus précis. Finalement, j’ai commencé à réfléchir à la façon de devenir animateur 3D et c’est là que j’ai enfin pu planifier quelque chose. Après avoir décidé que je voulais être animateur 3D, j’ai concentré mon énergie à l’animation 3D de personnages dans les longs métrages et la télévision.

Sur quels films etc j’ai travaillé et dans quels studios

Au moment d’écrire ces lignes (2021 en anglais – 2022 traduction française ?), je suis un animateur de niveau intermédiaire avec quelques films derrière moi et une série télévision (Arcane). Juste pour vous donner un peu de contexte et d’arrière-plan de ma carrière, voici quelques-uns des projets sur lesquels j’ai travaillé jusqu’à présent. Certains étaient directement sur les films, d’autres étaient destinés au marketing et aux courts métrages (indiqués) :

  • 2015/2016 – Comme des bêtes – Anim Crowd – (Illumination Mac Guff)
  • 2016 – Tous en scène – Marketing & Courts métrages – pas directement sur le film (Illumination Mac Guff)
  • 2017 – Moi, moche et méchant 3 – Marketing – pas directement sur le film (Illumination Mac Guff)
  • 2017/2018 Sherlock Gnomes – Anim Main – (Mikros Image France)
  • Spycies 2018/2019 – Anim Main – (Jungler)
  • 2018/2019 Sam Sam – Anim Main – (Mac Guff Ligne)
  • 2020/2021 Arcane – Anim Main – (Fortiche Productions)

?Il est possible que j’oublie de mettre à jour cette liste à l’avenir, si je le fais ? mon profil IMDb est ici .

Dans les génériques des films, etc., vous me verrez généralement comme « David Talloy » ou « David Talloy Thomas ». Thomas est mon vrai nom de famille, Talloy est quelque chose que j’utilise pour que les gens puissent me trouver plus facilement sur Internet. Pourquoi faire ça? Eh bien, j’aime mon vrai nom… mais il y a des millions de personnes qui s’appellent David Thomas, c’est un nom très courant.

Animateur gallois en France
Fait amusant : Après avoir dessiné ceci, ma femme française a dit « Nooon ne rend pas le mouton triste ! » ? – Elle n’a pas compris la blague et je ne lui ai pas expliqué… c’est mieux ainsi. Bref… les anglaises aiment faire des blagues concernant les gallois et les moutons.

✈️ Comme moi, vous devrez peut-être changer de pays pour devenir animateur, surtout si vous souhaitez travailler sur des longs métrages. Je suis gallois et j’ai grandi au Royaume-Uni. J’ai vécu pendant une courte période en Angleterre et en Allemagne, mais j’ai passé toute ma carrière d’animation en France (où je vis maintenant de façon permanente).

Je connais et travaille avec beaucoup d’autres animateurs de longs métrages qui ont travaillé dans des endroits tels que Framestore, Locksmith, Sony Pictures, Disney ainsi que d’autres. Grâce à mes propres expériences et à celles qui m’ont été décrites par bon nombre de mes collègues, j’ai une assez bonne compréhension de l’industrie.

Alors… que font les animateurs 3D ?

C’est ainsi que nous souhaitons tous que cela fonctionne (avec la conception la personnage TOTS – un rig 3D d’iAnimate que j’utilisais auparavant).

Début de base… mais c’est nécessaire ! Si vous savez déjà ce que font les animateurs 3Ds, vous pouvez passer à la section comment le devenir en cliquant ici . Cependant, si vous pensez que vous voulez devenir animateur 3D, c’est probablement une bonne idée que vous compreniez ce que cela signifie réellement.

? Explication plus rapide : les animateurs de personnages comme moi sont chargés de représenter le mouvement et les émotions dans les films d’animation, les émissions de télévision, les publicités et les jeux vidéos. Nous le faisons en bougeant des marionnettes (numériques pour les animateurs 3D, physiques pour l’animation en stop motion). Pour les animateurs 3D, ca fonctionne en dessinant des séquences d’images. Nous, les animateurs 3D ne créer les marionnettes digitales ni ne fait les rigs des personnages, nous sommes généralement uniquement chargés de créer le mouvement.

Quand je parle de ce que font les animateurs, je fais référence aux animateurs de personnages. Les animateurs de personnages comme moi sont ceux qui déplacent les personnages dans les films et les émissions de télévision que vous regardez*. Les animateurs utilisent des images fixes et des poses progressives pour donner l’illusion du mouvement. En effet, il existe un livre célèbre que la société Walt Disney a créé et qui s’appelle « The Illusion of Life ». « The Illusion of Life / L’illusion de la vie » est une excellente façon de décrire ce que font les animateurs. Notre travail consiste à vous faire croire un instant que ce que vous regardez à l’écran est vivant.

Les animateurs comme moi utilisent des logiciels 3D et des modèles construits par d’autres artistes. Nous prenons les modèles que fabriquent nos collègues d’autres départements et nous les manipuler et sauvegarder les positions pour créer les mouvements. Habituellement, au cinéma et à la télévision, nous travaillons à 24 images par seconde. Cela signifie que pour chaque seconde sur l’écran que vous regardez, nous avons créé 24 images. Nous travaillons généralement ces 24 images progressivement par blocs, donc nous ne les faisons pas toutes en même temps pour commencer (j’expliquerai plus tard).

Les modèles de personnages 3D ont généralement des centaines de contrôleurs. En tant qu’animateurs de personnages, c’est notre travail d’utiliser ces contrôleurs pour donner vie au personnage. Chaque contrôleur que nous utilisons peut avoir jusqu’à neuf attributs différents ou plus, de sorte que la quantité de information mathématique avec laquelle les animateurs 3D comme moi travaillent est gigantesque. Notre logiciel 3D nous aide à comprendre les centaines, les milliers de valeurs et de variables différentes qui régissent les mouvements de notre personnage.

* Je suis un animateur de cinéma et de télévision. L’animation de personnages peut également désigner ceux qui travaillent sur les jeux videos, les scènes cinématographiques dans les jeux vidéos, ainsi que ceux qui animent des personnages pour des publicités.

Ce que font les animateurs au quotidien

Être animateur peut signifier différentes choses selon le département dans lequel vous vous trouvez et le type de projet. Les choses suivantes sont ce que les animateurs 3D de longs métrages font au jour le jour.

  • Ils s’enregistrent en jouant des scènes afin qu’ils puissent utiliser la video comme référence lors de l’animation.
  • Ils faisaient les poses des personnages.
  • Ils faisaient des cycles d’animation réutilisables par d’autres animateurs.
  • Ils bougent leurs personnages.
  • S’ils sont animateurs 3D, ils peuvent parfois dessiner pour les aider à « découvrir une pose ». S’il s’agit d’animateurs 2D, souvent ils dessineront constamment.
  • Ils prennent des réunions avec leurs superviseurs / directeurs.
  • Ils boivent une quantité obscène de café.

Ce que les animateurs NE FONT PAS habituellement

Les animateurs de personnages comme moi sont généralement des spécialistes. Nous nous concentrons généralement uniquement sur le mouvement et le jeu des personnages, pas sur la création de personnages. Il y a des petits studios où vous pourriez être généraliste… mais ce n’est pas comme ça que ça marche dans les grands studios. Ceci est une courte liste de ce que les animateurs ne font généralement pas.

  • Concevoir des personnages.
  • Modéliser et créer les contrôleurs de personnages.
  • Dessiner des story-boards.
  • Faire du doublage.
  • Écrire les outils en code pour leur studio.*
  • Réaliser le film.*
  • N’aimer pas le café.**

Il est toujours bon d’avoir une compréhension générale de ce genre de choses, mais comprenez que si vous cherchez à devenir animateur, cela devrait être votre seul objectif. Passer trop de temps sur ces autres choses prendra un temps précieux sur votre formation en animation.

* Il y a des animateurs qui codent leurs propres outils et réalisent des films mais c’est l’exception plutôt que la norme. Les animateurs qui codent leurs propres outils ne sont pas rares (je me fais quelques outils… mais il n’est pas très courant que les animateurs codent des outils que tout le monde utilise). Habituellement, un autre spécialiste s’en charge. Cela dit, je connais quelques animateurs qui ont codé des outils que toute l’équipe a utilisés.

** Il y a des animateurs que je connais qui n’aiment pas le café. Approchez ces personnes avec prudence… nous ne les comprenons pas encore complètement.

Comment une animation 3D commence et se termine

comment un animation commence et se termine

Je vous ai déjà dit que la plupart des animateurs créent 24 images par seconde d’animation . Ce n’est pourtant pas aussi simple que ça. On commence beaucoup plus petit.

? Explication plus rapide : les animateurs 3D passent souvent par les étapes suivantes du début à la fin lors de l’animation d’un plan.

  • Préparation / planification (peut inclure le dessin et le enregistrement de vidéos de référence).
  • Blocage – Les poses les plus importantes des personnages à travers du plan.
  • Splining – Ajout d’images supplémentaires pour rendre le mouvement fluide.
  • Polonais – Changements et corrections finales.

Étape 1 – Images de référence / dessin des miniatures

La première chose que la plupart d’entre nous faisons est d’enregistrer des séquences vidéo de nous-mêmes en jouant la scène. Nous utilisons cette séquence vidéo comme référence pour ce que nous animons (nous ne la copions pas littéralement). Les videos de référence sont particulièrement utiles si notre réalisateur a besoin de voir l’idée à l’avance et aussi si nous devons animer dans un style réaliste.

Certains animateurs préfèrent dessiner plutôt des miniatures. Je le fais parfois si mon projet est dans une style très cartoon et ne nécessite pas beaucoup de subtilité réaliste. Parfois, j’utilise aussi des dessins miniatures comme étape préliminaire avant prendre des vidéos de référence.

Nous ne parlons pas de mo-cap dans cette rédaction – mais certains animateurs doivent également l’utiliser en premier.

Étape 2 – Poses dorées / Le blocking

Une fois que nous nous sommes enregistrés en train d’effectuer l’action que nous voulons que notre personnage fasse ou que nous avons dessiné les miniatures de notre plan, nous créons des «poses dorées». Les poses dorées sont les poses essentielles pour ce qu’on dois communiquer pendant notre plan ou sequence des plans. Donc, si j’ai 24 images dans un clip d’une seconde, je ne ferai peut-être que 2 images pour commencer. Ces deux images sont les images les plus importantes de mon animation et je passerai généralement le plus de temps sur ces images particulières de la vidéo.

Certains animateurs ne font pas de poses dorées et passent directement au blocage / blocking. Le blocage / blocking est essentiellement le même, sauf qu’il y a parfois moins attention sur les poses de narration. Avec le blocage, nous pourrions simplement créer des images des étapes les plus importantes d’un mouvement. Alors poses dorées = poses qui racontant une histoire. Blocage = poses essentielles d’un mouvement. De nombreux animateurs qualifient les deux étapes comme « blocage ». D’ailleurs, en France, nous utilisons souvent le mot anglais « blocking ».

Étape 3 – Spline

Les étapes 1 et 2 sont généralement les étapes d’animation où nous nous profitons le plus. Nous pouvons profiter aussi de l’étape « Spline », mais à ce stade, la plupart des animateurs commenceront à résoudre des problèmes et finaliser les mouvements techniques dans une façon fluide.

Une fois que le réalisateur a approuvé notre «blocking», nous, les animateurs, créons ensuite toutes les autres images qui rempliront notre vidéo d’une seconde afin que lorsque vous la regardez, le mouvement s’enchaîne de manière organique, comme s’il était réel.

Le logiciel d’animation 3D utilisé par les animateurs 3Ds peut interpoler entre des images sauvegardées et nous utilisons des graphiques pour contrôler une partie de cela. Les graphiques fonctionnent avec des valeurs numériques et ressemblent littéralement à des graphiques. Chaque direction dans laquelle un contrôleur se déplace (généralement 3) et chaque 3 axes de rotation est contrôlé par un ensemble distinct de valeurs numériques qui changent avec le temps. Même si nous utilisons des graphiques, nous contrôlons et poser la majorité des 24 images que vous voyez en une seconde d’animation. Cela prend beaucoup de temps.

Étape 4 – Polissage et validation

À l’école, nous appelons l’étape 4 « polish » parce que, idéalement, c’est tout ce que vous voulez faire dans cette étape finale, les touches finales. En réalité, cette étape est souvent entremêlée de changements de direction et de retours aux étapes précédentes. Parfois, j’aime l’appeler « retake hell (l’enfer des changements) ». Même à l’école, ce serait bien tiré par les chevaux d’appeler « polishing » une étape amusante. Souvent, les modifications apportées à l’étape polish sont très nécessaires, mais elles sont également pénibles à faire, en particulier si le processus d’animation a déjà été très long.

Parfois, l’enfer des modifications ne dure pas longtemps et dans de rares cas, nous pourrions en fait ne pas avoir de changements du tout et pouvons simplement finaliser l’animation. Ce sont les bons jours.


Comme tout animateur lisant ceci le sait, il y a une ÉNORME quantité de travail qui va dans tout ce que je viens de décrire et il y a certaines choses que j’ai laissées de côté pour ne pas compliquer les choses. Comprendre ce que je viens de vous dire devrait vous donner une bonne idée du début et de la fin d’une animation 3D.

étapes d'animation 3d

Combien de temps faut-il pour faire une animation 3D ?

Après votre passage en tant qu’étudiant, lorsque vous vous lancez en tant qu’animateur 3D professionnel, vous vous rendrez vite compte que les plans d’animation demandent plus de travail pour se terminer dans un cadre professionnel. En tant qu’étudiant, c’est généralement vous ou au moins un nombre limité de personnes qui sont en charge de prendre des décisions concernant votre projet. Dans un vrai studio d’animation, il y a beaucoup de personnes différentes dans le processus d’approbation, ce qui peut souvent entraîner plus d’efforts et de travail sur vos plans.

? Explication plus rapide : le cinéma, la télévision et la publicité ont généralement des quotas différents (secondes par semaine) pour l’animation.

Plus le quota est bas, meilleure est la qualité. C’est pourquoi les films ont un quota aussi bas. Cependant, la quantité globale de travail sur les projets de films peut encore être plus élevée.


Quotas de films : Peut être de 3,6 à 10 secondes par semaine.

Quotas Télévision & Publicité : 10 – 60 secondes par semaine.

Chaque projet et studio individuel aura ses propres quotas d’animation. J’ai travaillé sur des émissions qui nécessitaient 3,5 secondes par semaine, 1 seconde par jour et aussi une où je devais faire 3,5 secondes par jour. Les longs métrages ont généralement les quotas les plus généreux. Dans les studios de télévision, les animateurs peuvent parfois avoir jusqu’à 12 secondes par jour pour terminer. Je suis un animateur de longs métrages donc je ne vais pas trop réfléchir à la télévision.

Bien qu’il puisse sembler surprenant que nous, les animateurs de longs métrages, prenions autant de temps pour faire notre animation, ce n’est en fait pas beaucoup de temps pour tout le travail que nous faisons. De nombreux animateurs comme moi doivent parfois faire des heures supplémentaires en raison de l’énorme quantité de travail nécessaire pour créer une animation de qualité. Selon la qualité recherchée, le temps de travail d’un animateur augmentera ou diminuera.

En fait, je préfère un quota compris entre 1 et 2 secondes par jour. Si j’ai trop de temps pour travailler sur une animation, je peux m’ennuyer et m’agiter vers la fin, alors que si je n’ai pas assez de temps pour finir l’animation comme je l’aime, ça peut aussi être frustrant ! C’est un équilibre difficile et chaque animateur aura sa propre vitesse de travail préférée. Je préfère pouvoir travailler rapidement mais toujours à un niveau très décent et raffiné. En fin de compte, nous devons tous nous adapter à chaque projet sur lequel nous travaillons.

Combien de temps faudrait-il pour animer seul un long métrage ?

Quelqu’un qui n’a jamais travaillé comme animateur auparavant pourrait ne pas être en mesure d’imaginer combien de temps il faut pour créer une animation de qualité. Chaque studio de cinéma a son propre quota, mais à titre d’exemple amusant (et ridicule), je vais imaginer combien de temps il faudrait à une personne pour réaliser l’un des films sur lesquels j’ai travaillé.

Dans un célèbre studio où j’ai travaillé, le quota d’animation était d’environ 3,6 secondes par semaine. L’un des films d’animation les plus réussis qu’ils aient réalisés durait 86 minutes. Alors faisons un peu de calcul.

86 minutes en secondes est 5160.
Sans vacances, nous ferions 5160 secondes en environ 1433 semaines.
Il y a environ 52 semaines dans une année, ce qui signifie que cela nous prendrait 27 ans et demi.

? Explication plus rapide : il faudrait au moins 27 ans à un animateur pour animer les personnages principaux d’un long métrage de la plus haute qualité. En réalité… Je pense que la plupart des gens conviendront que c’est impossible.

27 ans et demi pour faire 86 minutes d’animation. C’est sans compter le fait que nous aurions besoin de beaucoup d’expérience avant de commencer, nous ne devrions jamais nous fatiguer et ne pas devenir fous. Cela n’inclut pas non plus le temps qu’il faudrait pour animer les personnages dans la foule derrière les personnages principaux.

Si un studio voulait animer un film comme celui que je décris en un an, il lui faudrait au moins 28 animateurs rien que dans le département des personnages principaux. La réalité est qu’ils auraient besoin de plus que cela à certaines étapes du projet, car l’animation n’est pas une voie propre et à sens unique. Les séquences sont jetées à la poubelle, des parties du scénario doivent parfois être réécrites, une animation peut signifier qu’une autre dans la même séquence doit changer pour éviter un faux raccord. Un studio a besoin de suffisamment d’animateurs pour être flexible sans compléter le film avec trop du retard. Si l’on compte la foule et les départements techniques d’animation, le nombre réel d’animateurs est beaucoup plus élevé. Certains animateurs travaillent également dans le département de layout (où ils placent les personnages aux bons endroits et adaptent les angles de caméra au storyboard) avant d’entrer dans des rôles spécifiques à l’animation.

Qu’est-ce que les animateurs utilisent pour animer ?

qu'est-ce que les animateurs utilisent pour animer

Je travaille dans l’animation de personnages 3D, donc je vais d’abord passer en revue certains des logiciels et outils que nous utilisons pour animer. Si vous voulez apprendre à devenir un animateur 3D, vous devrez maîtriser au moins certaines de ces choses. Être animateur signifie bien plus que les logiciels et les outils que vous savez apprendre. La chose la plus importante est votre niveau de connaissances et de compétences dans les principes de l’animation et du jeu d’acteur.

Mon illustration ci-dessus est très simplifiée mais elle montre certaines des choses que les animateurs utilisent. Je vais entrer dans un peu plus d’explications pour certaines choses au cas où cela vous intéresse…

Des choses essentielles

Caméras – Il est conseillé à tous les animateurs d’utiliser des séquences vidéo d’un type ou d’un autre pour l’utiliser comme référence lorsqu’ils animent leurs personnages. Parfois, les animateurs utilisent également des photos ou des dessins pour faire référence à des poses dans leur animation.

Miroirs – Les animateurs utilisent parfois des miroirs pour comprendre les poses faciales pendant qu’ils travaillent. Par exemple, si nous voulons travailler sur un sourire spécifique et que nous avons du mal à obtenir une belle pose, nous pourrions prendre notre miroir et nous regarder avec l’expression faciale que nous essayons d’obtenir. Certains animateurs utilisent également des miroirs pour inverser rapidement les images de leur pose horizontalement. C’est une méthode que de nombreux artistes utilisent pour voir leur travail avec des yeux neufs. Tous les animateurs n’utilisent pas souvent des miroirs mais à mon avis, ce sont des outils sous-estimés!

Casque – Lorsque les animateurs ont des plans avec dialogue, ils doivent écouter ce dialogue à plusieurs reprises et même l’entendront au ralenti pendant qu’ils vérifient les images individuelles de leur animation. Dans un environnement de studio, si tous les animateurs diffusaient de l’audio via des haut-parleurs, ce serait un cauchemar. Si je n’utilisais pas une casque à la maison, ma femme finirait probablement par me tuer.

Les choses que certains animateurs utilisent

Il y a beaucoup de choses qui varient entre le projet, l’animateur, le studio, mais ces choses peuvent être utilisées quelle que soit la forme d’animation sur laquelle on travaille.

Tablettes graphiques et Cintiques – La majorité des animateurs 3D avec lesquels je travaille utilisent des tablettes graphiques. J’en utilise moi-même un et c’est pour éviter les tendinites . Je dessine aussi sur mon écran parfois en calculant les poses et le spacing (les espacements entre des poses), pour cela une tablette graphique est très utile. Les animateurs 2D font évidemment partie de ceux pour qui les tablettes graphiques et même les cyntiques (tablettes graphiques avec écrans) sont encore plus indispensables.

Crayons / stylos – J’aurais pu inclure un « carnet de croquis ou un bloc-notes » avec cela. Chaque fois que je commence dans un nouveau studio d’animation, un stylo et un bloc-notes sont généralement parmi les premières choses pour lesquelles je demande. J’utilise des blocs-notes pour dessiner les poses que je veux créer pour mon animation et je les utilise aussi pour écrire beaucoup de retours et infos que me donnent les superviseurs et les réalisateurs. Encore une fois, pour les animateurs 2D, des outils physiques comme celui-ci peuvent être encore plus essentiels.

Mac – J’utilise beaucoup les ordinateurs Apple à la maison parce que je les préfère. Cependant, ils ne sont pas les meilleurs pour exécuter des logiciels 3D comme Autodesk Maya et j’ai eu plus de problèmes à utiliser Maya avec les ordinateurs Apple qu’avec tout autre système d’exploitation. Les animateurs 2D et les animateurs Stop Motion peuvent utiliser les ordinateurs Apple plus que les animateurs 3D professionnels.

Windows – Avec Linux, Windows est l’un des systèmes d’exploitation les plus couramment utilisés dans les studios d’animation. En fait, je garde un vieil ordinateur Windows à la maison uniquement lorsque j’ai besoin de travailler à distance, car souvent même le logiciel de connexion virtuelle utilisé par ces studios est spécifique à Windows.

Linux – Comme je l’ai déjà mentionné, Linux est un autre système d’exploitation courant que je vois utilisé dans les studios d’animation. Ce sont généralement les plus grands studios qui utilisent Linux, car cela signifie qu’ils ont également besoin d’un très bon service informatique pour le prendre en charge. J’ai essayé une fois d’installer Linux sur mon ordinateur à la maison pour voir si je pouvais avoir une « configuration de studio » à la maison. Ce fut un énorme échec car Linux en tant que système d’exploitation nécessite beaucoup de connaissances techniques que la plupart d’entre nous n’ont tout simplement pas. Dans les studios d’animation cependant… ça marche généralement très bien.

Les outils plus spécifiques

Les logiciels 3D sont parfois utilisés par les animateurs 2D, les animateurs en stop motion et il existe d’autres outils spécifiques qui se croisent occasionnellement. Je les ai séparés en catégories selon lesquelles les outils sont le plus souvent attribués.

Logiciel que les animateurs 3D professionnels utilisent habituellement

Autodesk Maya est de loin le logiciel d’animation le plus utilisé pour l’animation de personnages professionnels. Je l’ai utilisé dans chaque travail de film et de télévision que j’ai bossé dessus. Autodesk Maya est si largement utilisé que c’est ce à quoi toutes les bonnes écoles d’animation de personnages vous formeront.

Blender est un autre logiciel d’animation avec lequel j’ai entendu certains de mes collègues travailler sur certains projets. Blender est open source, ce qui signifie qu’il est gratuit, mais qu’il ne dispose pas tout à fait de l’ensemble d’outils ou de la quantité massive de plugins de Maya. Il devient de plus en plus populaire, donc je pense qu’il sera un jour important pour les animateurs 3D de savoir comment l’utiliser.

Cinema 4D est en fait le premier logiciel d’animation que j’ai utilisé pour travailler professionnellement. Je travaillais comme graphiste à l’époque et ils m’ont demandé de créer une animation avec. J’ai un ami qui a également utilisé Cinema 4D pour créer certaines publicités, donc bien qu’il soit moins utilisé que d’autres, les animateurs professionnels l’utilisent toujours.

Autodesk 3DS Max est un autre logiciel d’animation 3D assez populaire. Celui-ci est plus utilisé pour les jeux vidéos que les films etc. En fait, je l’ai utilisé un peu en tant qu’étudiant.

Qu’est-ce que les animateurs utilisent pour dessiner ?

Tous les studios dans lesquels j’ai travaillé ont utilisé à la fois des tablettes Wacom Intuos et Wacom Cintiques. En fait, j’ai aussi une Wacom Intuos à la maison, car elle est essentielle à mon travail d’animateur. Les animateurs 3D et les animateurs traditionnels utilisent des tablettes graphiques pour dessiner sur l’ordinateur. Les animateurs 3D ne dessinent pas autant que les animateurs traditionnels, mais beaucoup d’entre nous utilisent encore des tablettes graphiques pour éviter d’avoir mal aux poignets. J’ai une tendinite par exemple, donc je dois utiliser une tablette graphique (ou au moins une souris verticale).

? Explication rapide : la plupart des animateurs que je connais utilisent des tablettes Wacom et des Cintiques.

Il existe de nombreuses autres marques comme Huion et XP-Pen, mais si vous souhaitez utiliser les mêmes éléments que les animateurs professionnels, procurez-vous un Wacom. J’ai déjà essayé une ou deux autres marques et elles ne sont jamais aussi bonnes.

Pour ce site, j’utilise aussi parfois un iPad pour dessiner des illustrations. Il existe un logiciel d’animation que vous pouvez obtenir pour l’iPad afin de créer vos propres animations dessinées. Par exemple, Callipeg est vraiment sympa et je me suis amusé avec récemment. J’utilise mon iPad parfois pour planifier des plans d’animation, parce-que c’est un peu plus clair que si j’ai juste dessiné les miniatures sur le papier.

Si vous vous demandez quels crayons traditionnels utilisent les animateurs… nous utilisons simplement des crayons graphite normaux comme n’importe quel autre artiste le ferait. Les animateurs traditionnels ont tendance à utiliser des marques plus spécifiques et utilisent souvent des crayons bleus pour tracer leurs dessins.

Outils traditionnels, occasionnels et stop motion

L’animation peut être réalisée avec quelques choses d’aussi simples qu’une pile de papier et un stylo. Les animateurs en stop motion utiliseront des modèles en argile et des armatures (j’ai travaillé avec Animas Film à Berlin en tant que stagiaire par exemple et j’ai vu l’énorme quantité de travail nécessaire à la fabrication de marionnettes en stop motion). Les animateurs traditionnels utiliseront des outils traditionnels comme le papier, les chevilles d’animation et les stylos/crayons, mais de nombreux animateurs traditionnels utilisent désormais également des logiciels.

Si vous vous demandez comment devenir animateur en 2D ou en stop motion, vous devez absolument rechercher des rédactions écrits par des professionnels spécialisés dans ces industries. Je vais quand même vous donner un très bref aperçu de certaines des choses que les animateurs comme ça utilisent.

Logiciel stop motion :

Les animateurs en stop motion utilisent souvent des caméras, des arrière-plans, des armatures métalliques spéciales (qu’ils fabriquent parfois eux-mêmes) et ils utilisent un logiciel de capture d’images pour enregistrer chaque image de leur animation. Voici quelques exemples de logiciels qu’ils utilisent.

iStopMotion (Mac OS) est un logiciel que j’utilisais en tant qu’étudiant lorsque j’expérimentais l’animation en stop motion. Il peut être utilisé de manière professionnelle et si vous voulez jouer avec le stop motion sur un Mac, je le recommande vivement.

Dragonframe (Win, Mac, Linux) est un logiciel professionnel de stop motion et même si je ne l’ai pas utilisé moi-même, il semble être un choix de premier ordre parmi les animateurs professionnels de stop motion.

Il y a aussi d’autres logiciels que les animateurs de stop motion utilisent. Il existe également des applications occasionnelles que vous pouvez utiliser sur les téléphones mobiles, par exemple, je me suis amusé récemment avec une application appelée Stop Motion Studio Pro (de Cateater) sur mon iPhone.

Logiciel d’animation traditionnel

Quand je dis logiciel d’animation traditionnel, je veux dire logiciel où il est possible de dessiner directement dans le programme à animer.

Studio Paint est un logiciel d’animation populaire pour dessiner à la main. Je l’ai moi-même utilisé un peu à l’université en fait et c’est vraiment impressionnant. C’est celui que vous voudriez si vous optiez pour une animation 2D de style vraiment traditionnel.

Toon Boom est une autre option très populaire, bien qu’elle soit plus destinée à une animation 2D de style moderne qu’à une animation très traditionnelle (bien que vous puissiez également l’utiliser pour cela).

Adobe Animate est une option légèrement plus récente et j’en ai entendu de bonnes choses. Je suis un grand fan des produits Adobe depuis des décennies (ce qui me fait me sentir vieux en ce moment…).

Moho Animation est un autre professionnel dont j’ai vu beaucoup de gens parler. Cela semble être une très bonne option et même si je ne l’ai pas encore utilisée moi-même, je pourrais essayer de la tester un jour car elle a l’air géniale.

Flipbook est un autre logiciel 2D que j’ai utilisé, même si honnêtement je ne l’aime pas, il me semble beaucoup trop basique. Je l’ai utilisé pour planifier mes plans d’animation 3D de temps en temps. Jason Ryan d’iAnimate l’utilise également beaucoup pour planifier ses animations.

Que doivent savoir les animateurs et quels sont les 12 principes de l’animation ?

12 principes d'animation

Devenir animateur n’est pas simplement l’accumulation de connaissances. Apprendre les concepts essentiels de l’animation est facile, c’est l’application de ces connaissances qui prend beaucoup plus de temps à maîtriser. Néanmoins, je pense qu’il est utile d’aborder brièvement quelques concepts essentiels que tous les animateurs doivent connaître.

? Explication rapide : Au minimum, les animateurs doivent connaître les 12 principes de l’animation, les concepts de base du jeu d’acteur, des éléments techniques tels que les logiciels, ainsi qu’une certaine compréhension du fonctionnement d’un pipeline dans un studio. Il ne s’agit pas seulement de savoir, il s’agit de pouvoir appliquer ces connaissances – qui prennent beaucoup plus de temps à maîtriser que ne le pensent de nombreux étudiants et juniors.

Les 12 principes de l’animation sont des catégories classiques de connaissances et de pratiques que tous les animateurs doivent apprendre. À mon avis, nous devons également ajouter « le jeu d’acteur » à cette liste essentielle, c’est pourquoi j’ai énuméré 13 choses ci-dessous au lieu de 12. Les animateurs n’ont pas besoin d’apprendre à devenir des acteurs professionnels, mais nous devons apprendre à jouer plus maintenant que nous n’aurions dû le faire dans le passé. La raison pour laquelle les 12 principes de l’animation sont encore si célèbres et dont on parle est que deux des animateurs Disney les plus respectés de l’âge d’or de l’animation les ont créés . Les 12 principes ont fait leurs preuves dans l’enseignement de beaucoup d’animateurs. Les gens sont devenus des animateurs avec ces principes depuis plus longtemps que la plupart d’entre nous ne sommes en vie.

Les 12 principes de l’animation sont :

  1. Squash and stretch (compression et l’étirement)
  2. Anticipation.
  3. Mise en scène.
  4. Straight ahead vs pose to pose (toute l’action d’un coup vs partie par partie)
  5. Follow through / overlap (continuité du mouvement initial / chevauchement de deux mouvements consécutifs
  6. Slow in / slow out (les amortis – des moments d’accélération et de ralentissement)
  7. Trajectoire arquée
  8. Détails de mouvements secondaires
  9. Timing (la cohérence)
  10. Exagération.
  11. Solid posing (anciennement connu sous le nom de « solid drawing » – ça veut dire les dessins très solides et raffiné). Ce principe consiste également à respecter le design du personnage et à garder le même volume en mouvement.
  12. Appeal (charisme).
  13. Jeu d’acteur (le principe de bonus).

Tous les bons animateurs savent ce que signifie chacune de ces choses et savent également comment les utiliser à leur avantage. Je ne vais pas tous les expliquer dans cet article car cela rentre plus dans les détails spécifiques. Je parlerai des 12 – 13 principes dans un prochain article.

Sachez simplement que ces 13 principes ne sont pas les seules choses que vous devez savoir en tant qu’animateur de personnage professionnel. Il y a beaucoup plus de règles et de choses spécifiques que vous devez savoir. Chacun des 13 principes est décomposé en plus petits morceaux et des livres entiers ont été consacrés aux certains. Par exemple, vous devez savoir ce qu’est une inversion, un plat contre une courbe et vous devez savoir ce que signifie éviter les tangentes. Il y a une énorme quantité de connaissances et de pratique que vous allez rencontrer pendant votre quête pour devenir animateur 3D, donc si vous aimez apprendre des choses… vous avez de la chance.

Ces principes essentiels peuvent prendre un temps énorme à maîtriser. Je le répète uniquement parce que je ne le comprenais pas personnellement lorsque j’ai débuté dans l’animation. Je pensais pouvoir apprendre les 12 principes et les maîtriser en quelques années. Cette attitude que j’avais en tant qu’étudiant est hilarante pour moi maintenant, car la plupart des animateurs poursuivront la maîtrise de ces 12 à 13 compétences d’animation toute leur vie.

Que gagnent les animateurs 3Ds ?

Devenir animateur devrait concerner votre passion et votre dynamisme pour cette industrie plutôt que l’argent derrière. Cependant, je comprends qu’il est toujours utile d’avoir une idée à ce sujet. Au lieu de valeurs monétaires réelles, je vous donnerai des pourcentages basés sur le salaire minimum national de la France. C’est pour deux raisons… la première est que ce n’est que pour vous donner une idée et deuxièmement, vous n’aurez pas tous la même devise que moi.

? Explication rapide : les animateurs 3D ne sont pas des gens particulièrement riches, mais nous vivons assez confortablement.

Vous pouvez gagner entre 25 et 60 % au-dessus du salaire minimum national (en France). Cela dépend de votre expérience, de votre position et de vos capacités. Vous commencez au bas de l’échelle et avec des rôles de supervision, vous pouvez gagner le montant le plus élevé (ou parfois même plus).

Votre salaire en tant qu’animateur variera vraiment en fonction d’où vous venez et du type de rôle et d’animation dans lequel vous vous trouvez. A Paris (France), moi et la plupart des autres animateurs de longs métrages que je connais avons commencé avec un salaire de 25 à 30% supérieur au salaire minimum national. Après un ou deux ans, la plupart d’entre nous étions à environ 40 % au-dessus du salaire minimum. Au moment où j’ai atteint +40 %, il est devenu plus facile de payer un loyer, etc. Cependant, lorsque j’ai commencé à +25 %, le salaire était un peu bas par rapport au coût de la vie.

Dans d’autres régions de France (hors de la capitale), le salaire baisse souvent, car les salaires sont dans une certaine mesure déterminés par le coût de la vie. Vivre à Paris coûte cher, alors ne présumez pas que s’y installer signifie plus d’argent dans votre poche. C’est la même chose avec Londres ou LA. Capitale = loyer cher, bars chers et nourriture chère. Vérifiez toujours le coût de la vie avant les entretiens dans une nouvelle ville/pays, car certains négociateurs salariaux peuvent profiter de votre ignorance. Si vous gagnez 20% de plus dans une capitale mais qu’il en coûte 30% de plus pour y vivre par exemple… il va peut-être falloir que vous y réfléchissiez.

? Bonus – Peu d’endroits donnent des primes ici en France. Parfois, les studios ont des primes qui sont liés au succès au box-office du film sur lequel vous avez travaillé. Si vous allez travailler dans un studio qui fait des primes, assurez-vous toujours d’avoir un salaire décent sans la prime, car le succès au box-office n’est pas toujours garanti.

De toute évidence, je ne suis pas à l’aise de dévoiler mon salaire actuel à tout le monde sur Internet. Sachez simplement qu’à mesure que vous gagnez en expérience et que votre showreel grandit, votre salaire augmente également. Votre salaire peut augmenter d’un projet à l’autre, mais changer le studio dans lequel vous bossez aidera souvent aussi. Si vous restez dans le même studio, vous devez généralement attendre la fin des projets pour demander des augmentations ou au moins attendre 18 mois. Au fur et à mesure que vous devenez animateur de niveau intermédiaire et senior, vos augmentations de salaire peuvent ralentir et parfois s’arrêter.


Comment devenir animateur 3D

Très bien, maintenant que vous savez ce que fait un animateur, ce qu’il utilise et le genre de choses que nous faisons pour créer nos animations. Si vous avez lu la section précédente, vous savez également combien de temps nous travaillons sur nos animations et combien nous gagnons approximativement. Alors vous voulez toujours devenir animateur 3D ? Très bien! Nous allons continuer.

Combien de temps faut-il pour devenir animateur 3D ?

combien de temps faut-il pour devenir animateur 3d infographique
2 ans

Commencer en tant qu’animateur a été pour moi un long processus qui a pris deux ans et beaucoup d’efforts, mais je suis tellement content d’avoir mis tout ce temps. Cela prend trois ans à certaines personnes en raison des différentes structures de cours. Certaines personnes qui n’ont pas suivi un cours suffisamment spécialisé (ou celles qui ont besoin de plus de temps d’études après l’université) peuvent avoir besoin de plus d’années que cela. Mais pour moi personnellement, il m’a fallu 2 ans pour devenir animateur.

? Explication rapide : La plupart des gens que je connais (y compris moi-même) ont eu besoin d’au moins 2 ans avant d’obtenir notre premier emploi. Il ne s’agit pas seulement du nombre d’heures que vous consacrez, mais aussi de l’attention que vous portez sur l’animation et de la qualité du mentorat dont vous bénéficiez.

Gardez à l’esprit que j’avais également passé un an à l’école d’art, trois ans dans une université qui enseignait l’illustration et j’avais également travaillé dans le graphisme / web design pendant 2 ans. Au moment où j’ai commencé à étudier correctement l’animation, j’avais déjà étudié et pratiqué l’art pendant 6 ans.

À quel point il est compétitif de devenir animateur 3D?

Pour être animateur 3D, vous devez être vraiment bon en animation. Cela devrait être évident, mais je pense que vous devez comprendre à quel point il est vraiment compétitif de devenir animateur 3D. Je veux répéter… vous devez être vraiment VRAIMENT bien en animation. Se lancer dans l’animation 3D vous demandera beaucoup de travail et il y a beaucoup de gens qui essaient d’entrer dans le même petit marché du travail que vous.

? Explication rapide : si vous voulez être animateur de longs métrages, cela vous semblera très compétitif car il y a beaucoup plus d’animateurs qui veulent entrer qu’il n’y a d’espace disponible. Pour la télévision, les jeux et les publicités, cela peut être moins compétitif, mais vous devez toujours être très bien en tant qu’animateur/animatrice. Il y a beaucoup d’animateurs dans le monde !

L’animation est un travail que des milliers de personnes veulent et vous devez rivaliser avec des animateurs du monde entier car nous voyageons BEAUCOUP pour le travail. Je suis originaire du Royaume-Uni mais j’ai déménagé en France parce que c’est là que se trouvait le travail que je voulais faire. Je ne savais même pas parler un mot de français quand je suis arrivé. Maintenant que je suis ici, toutes sortes de nationalités m’entourent. Français, Portugais, Espagnol, Allemand, Polonais, Américain, Canadien… et la liste continuera.

Les studios d’animation ne vous embaucheront pas simplement parce que vous vous trouvez dans la même ville qu’eux. Ils veulent les meilleurs animateurs… et seulement les meilleurs animateurs. Si le studio le plus proche de chez vous pense que quelqu’un dans un autre pays est un animateur génial, il l’embauchera probablement. Les impots, les visas, etc. sont bien sûr un problème, mais sachez que… les studios d’animation ne se soucient pas vraiment d’où vient le talent, ils veulent juste le meilleur.

Savez-vous combien d’étudiants fréquentent les écoles d’animation chaque année ? Les milliers. Il y a des centaines de personnes qui suivent des cours en ce moment à l’école où je suis allé par exemple (iAnimate). Seule une petite sélection des animateurs qui étudient actuellement deviendront des animateurs professionnels et seule une petite proportion de ces chanceux travailleront sur des films. C’est ainsi que l’animation compétitive est.

Devenir animateur 3D est certainement possible pour vous mais sachez simplement… qu’il faut travailler pour cela !

Alors comment vous démarquez-vous de tous les autres animateurs ?

Quand j’ai étudié l’animation de 2012 à 2014, j’ai travaillé comme un fou. Parfois, je faisais des semaines de 90 heures. Sérieusement, je travaillais souvent sur mes plans d’animation à partir du moment où je me suis réveillé pendant plus de 12 heures, jusqu’au moment où j’étais si fatigué que je ne pouvais plus continuer. J’y ai travaillé de manière obsessionnelle et cela m’a en fait coûté des relations. Je ne recommande pas de faire 90 heures par semaine car pour être honnête, je m’ai épuisé un peu de temps en temps – et c’est contre-productif de passer du temps à s’épuiser.

? Explication rapide : vous devez mettre plus de concentration, de dévouement et d’efforts que l’étudiant moyen. Aussi injuste que cela puisse paraître, il y a très peu de place pour la moyenne dans cette industrie. Vous avez besoin d’une bonne éducation et d’un mentorat (plus d’informations sur l’éducation ci-dessous).

Je ne vous dis pas que vous devriez sacrifier vos relations, mais vous devez être prêt à faire des sacrifices sur votre temps personnel et social. Apprendre à animer est une entreprise énorme et la seule façon de devenir bon dans un court laps de temps est d’y consacrer des heures. Il n’y a pas une potion magique ou une solution mystique. Le nombre d’heures, la concentration et le dévouement que vous mettez dans votre éducation en animation détermineront votre succès.

Lorsque vous pensez à quel point il est difficile de devenir animateur, gardez mon histoire à l’esprit car je ne suis pas le seul à avoir ce genre de parcours. Tous les animateurs de longs métrages que je connais ont travaillé d’arrache-pied pour être là où ils sont. Tous ont consacré énormément de temps à perfectionner leur métier.

Mais est-il possible quand même d’avoir un travail tout en apprenant l’animation ?

C’est mieux pour vous et votre future carrière d’animateur si vous pouvez vous permettre de ne pas travailler pendant que vous apprenez l’animation. Pendant la majeure partie des deux années que j’ai passées à apprendre l’animation, j’ai eu un travail à temps partiel en tant que graphiste. J’ai également travaillé à temps plein pendant environ six mois. Il est extrêmement difficile d’aller travailler et d’apprendre l’animation en même temps. Mon humeur oscillait alors que j’essayais de tout équilibrer parce que c’était tellement épuisant.

? Explication rapide : oui, vous pouvez avoir un emploi pendant vos études, mais cela signifiera probablement qu’il vous faudra plus de temps pour obtenir votre premier travail d’animation et il vous sera difficile de consacrer les heures dont vous avez besoin à votre animation. Si vous pouvez vous permettre d’étudier sans travail à coté, faites-le.

Pendant les 6 derniers mois de mon cours d’animation, je n’ai travaillé sur rien d’autre. Je travaillais à plein temps sur mes plans d’animation. Il y a eu une nette augmentation de la qualité de mon travail d’étudiant pendant cette période et mes animations étaient meilleures qu’elles ne l’auraient été si j’avais occupé un emploi à temps partiel.

C’est donc ma réponse… si vous pouvez vous permettre de ne pas travailler pendant que vous apprenez l’animation, alors prenez cette option.

Quelle est la formation nécessaire pour devenir animateur 3D ?

La prochaine chose évidente qui distingue un animateur est la qualité de l’éducation où il ou elle a étudié.

Quel diplôme faut-il pour être animateur ?

Le diplôme que vous avez obtenu pour devenir animateur n’a pas vraiment d’importance. Certaines écoles d’animation sont plus connues que d’autres mais vous ne pouvez pas compter sur votre diplôme pour devenir animateur. Les studios ne se soucient pas de votre diplôme, ils ne se soucient que de votre bande démo d’animations, de votre expérience passée et de votre attitude. Si vous n’êtes jamais allé au collège ou à l’université mais que vous avez une bande démo / showreel incroyable, vous serez embauché. Commencer en tant qu’animateur n’est pas aussi simple que d’invoquer comme par magie un bon showreel, vous avez besoin d’une excellente éducation.

Vous pouvez devenir animateur sans collège, mais ne vous y trompez pas, vous aurez toujours besoin d’une éducation de bonne qualité. La formation nécessaire pour devenir animateur est moins importante que la formation qui vous permettra de produire une bande démo incroyable.

? Explication rapide : Certaines universités et grandes écoles sont estimées mais au final c’est surtout votre showreel / bande démo qui vous décrochera un emploi. Si vous n’avez pas de showreel décent, il sera difficile de trouver un emploi.

Peut-on utiliser seul les tutos Skillshare / YouTube pour devenir animateur de long métrage ?

non

Devenir animateur est facile si vous voulez simplement vous y essayer et vous amuser. Cependant, si vous souhaitez obtenir un emploi d’animateur 3D sur des longs métrages, cela demandera beaucoup plus d’efforts ciblés et dévoués. Je ne dis pas que c’est impossible… c’est juste peu probable.

Prendre quelques cours chez Skillshare et suivre des tutoriels Youtube ne suffira pas aux plus grands studios. Ces choses peuvent vous aider à démarrer dans les bases, mais pour atteindre les niveaux les plus élevés, vous avez besoin de professionnels pour vous aider. Même si vous n’allez ni au collège ni à l’université, vous aurez besoin de l’aide d’un animateur 3D professionnel avec beaucoup d’expérience. Plus sur cela plus tard.

Je suis sûr qu’il y a quelqu’un quelque part qui a réussi à décrocher un boulot dans un long métrage en apprenant de façon autonome, mais ces gens doivent être rares de nos jours. Au cours de toutes mes années de travail dans les longs métrages, je n’ai jamais rencontré un animateur qui n’ait pas eu une sorte de mentorat professionnel.

Comment choisir un bon collège pour étudier l’animation?

La France est l’un des meilleurs endroits en Europe pour les études et les opportunités d’animateur à mon avis. Les animateurs français sont connus pour être vraiment exceptionnels. Je connais beaucoup de gens qui ont étudié à l’école française Goeblins par exemple et leur niveau est généralement assez élevé pour les stagiaires. Il y a d’autres écoles françaises qui sont particulièrement bonnes, par exemple MoPa et Rubika sont deux dont j’entends beaucoup parler.

? Explication rapide : si vous voulez être animateur, vous avez besoin que votre cours se concentre presque uniquement sur l’animation et vous avez besoin d’enseignants qui ont fait leurs preuves en tant qu’animateurs dans l’industrie. Par exemple, si vous voulez être animateur de longs métrages, vous avez besoin d’animateurs de longs métrages pour vous enseigner et vous encadrer.

Ailleurs dans le monde, The Animation Workshop (Danemark), Vancouver Film School (Canada), Sheridan (Canada) et CalArts (USA) sont réputés très bons. Il y a quelques endroits au Royaume-Uni mais pour être honnête, la plupart des étrangers à qui je parle ne les évaluent pas vraiment très bien. Ce n’est pas pour calomnier ces écoles bien sûr, c’est juste une observation que j’ai eue sur les attitudes des animateurs en dehors du Royaume-Uni.

Éléments à rechercher dans un cours d’animation 3D

Si vous savez déjà que vous souhaitez vous spécialiser dans l’animation de personnages 3D, vous perdriez surtout votre temps si vous deviez en apprendre trop sur les métiers connexes. La chose la plus importante si vous envisagez de devenir animateur 3D est la compétence spécialisée. Vous devez trouver un cours spécialisé dans l’enseignement de l’animation de personnages.

Autres éléments à rechercher lors du choix d’un cours d’animation 3D

  • Assurez-vous que les enseignants travaillent ou ont travaillé sur des projets d’animation professionnels sur lesquels vous aspirez à travailler. Ne vous fiez pas uniquement à leurs anciens lieux de travail, car ils ont peut-être été juniors ou dans des départements non pertinents. Idéalement, vous devriez être en mesure de voir leurs showreels et de voir sur quels projets/plans ils ont réellement animé. Une démo du professeur vous dira presque tout ce que vous devez savoir.
  • Si vous le pouvez, regardez le professeur parler ou rencontrez-le vous-même. Leur attitude doit vous parler. Ils n’ont pas besoin de sourire tout le temps, mais vous devez être inspirés par eux.
  • Assurez-vous que votre école peut vous donner accès à une licence pour Autodesk Maya.
  • Votre école devrait être en mesure de vous proposer une sélection de différents rigs de personnages de qualité avec lesquels vous pourrez travailler.
  • Votre travail doit être évalué individuellement au moins une ou deux fois par semaine.
  • Vous devriez recevoir des conférences sur l’animation au moins une fois par semaine.
  • Si vous êtes dans une école en ligne, l’organisation doit disposer d’un système permettant aux étudiants de communiquer et de se soutenir mutuellement.
  • Encore une fois, pour devenir animateur 3D, vous avez besoin d’un cours spécialisé en animation 3D. Si le cours que vous regardez comporte de longs modules de composition, de modélisation de personnages, etc., c’est une perte de temps dans votre parcours pour devenir animateur.

Comment devenir animateur 3D sans collège ?

Comme promis, je vais vous expliquer un peu comment on peut devenir animateur 3D sans aller au college ou à l’université. Je ne suis allé ni à l’université ni au collège pour suivre des cours d’animation. J’ai fait un diplôme en illustration et graphisme, mais cela ne m’a pas appris à être animateur. C’est en fait après l’université que j’ai décidé de me concentrer sur l’animation de personnages. Vous n’avez pas besoin d’un diplôme pour devenir animateur, mais vous avez quand même besoin d’une formation décente ou au moins du mentorat d’un professionnel.

Une fois que vous avez décidé « Je veux être animateur 3D! », Je vous suggère de commencer à vérifier les écoles d’animation en ligne juste pour vous assurer qu’elles vous plairont. Il est très souvent nécessaire d’étudier en anglais avec ces écoles en ligne, car beaucoup d’entre elles sont basées aux États-Unis. Les Américains connaissent souvent peu ou pas du tout le français, de sorte qu’une compréhension de l’anglais est bénéfique, voire essentielle, pour ces cours. Lorsque vous réfléchissez à la formation requise pour devenir animateur, ne négligez pas l’apprentissage en ligne, car l’animation n’est pas une industrie très formelle qui nécessite de nombreuses qualifications spécifiques. Vous avez besoin d’un bon showreel… et ces écoles en ligne peuvent vous aider à atteindre cet objectif plus rapidement que certaines écoles physiques.

? Explication rapide : vous n’avez pas besoin d’université ou de collège, mais vous devrez quand même étudier dans l’une des grandes écoles d’animation en ligne. La seule exception est si vous connaissez un animateur professionnel avec beaucoup d’expérience qui peut vous former en privé.

Tout simplement, si vous souhaitez devenir animateur sans collège, choisissez l’une des écoles en ligne suivantes :

J’ai moi-même étudié pendant deux ans au programme de longs métrages d’iAnimate (the feature workshops). Pas mal d’autres personnes avec qui j’ai travaillé ont étudié à Animation Mentor. Je recommande ces deux écoles en ligne les plus mais surtout iAnimate car j’ai personnellement eu une très bonne expérience avec eux. Leur sélection de personnages 3D est excellente et les professeurs sont les meilleurs que j’ai eus (beaucoup ont travaillé dans des studios comme Blue Sky, Sony, Dreamworks et Disney).

J’ai aussi un collègue qui a pris Animsquad du début à la fin et il a décroché un emploi chez Illumination Mac Guff. Moi et quelques autres personnes que je connais ont également suivi des cours de perfectionnement à Animsquad (pour compléter nos compétences existantes). Ma propre expérience avec Animsquad a été positive, même si je dois dire que ma meilleure expérience de partout où j’ai étudié était à iAnimate.

Jason Ryan est l’un des gros avantages d’iAnimate par rapport aux autres écoles (en plus de ce que j’ai déjà mentionné). Jason fait des démonstrations d’animation en direct chaque semaine et a une longue expérience de travail dans l’animation 2D et 3D. Son attitude est super positive et soyons honnêtes… qui n’aime pas l’accent irlandais ?! Bon, c’est peut-être compliqué si tu ne comprends pas bien l’accent. Sérieusement, j’ai tellement appris en regardant ce gars travailler et avoir un si grand catalogue de démos et de leçons par lui est une énorme plume dans le chapeau d’iAnimate.

Cours annexes en animation (hors écoles)

Outre les quatre écoles d’animation que j’ai énumérées ci-dessus, plusieurs tuteurs de ces cours vendent des cours sur leurs propres sites Web. Ce sont le genre des cours sans retours par les professeurs, mais ils ont au moins été réalisés par des animateurs professionnels de longs métrages. Les deux que je mentionne sont des tuteurs d’iAnimate.

Jason Ryan – J’ai déjà mentionné Jason. Il a animé beaucoup de longs métrages, travaillé chez Dreamworks et plusieurs autres grands studios. Il est le principal gourou de l’animation chez iAnimate. Avant de lancer iAnimate, il vendait des cours à partir de son site Web. Ce sont toujours de bons cours et ils sont toujours disponibles sur son site Web.

Ken Fontain – Ken était l’un de mes tuteurs chez iAnimate. Comme Ryan, il a travaillé chez Dreamworks et plusieurs autres studios de longs métrages. Ses cours sont destinés aux étudiants en animation ayant déjà quelques connaissances. Il y a quelques démos de ses cours sur son site Web.

Mais qu’est-ce que ça fait d’étudier dans une école d’animation en ligne ?

Vous seriez pardonné de penser qu’étudier dans une école d’animation en ligne ferait de vous un animateur moins attrayant, mais ce n’est tout simplement pas le cas. Les quatre cours d’animation en ligne que j’ai énumérés ci-dessus sont bien connus dans l’industrie de l’animation pour produire d’excellents animateurs.

Il y a cependant quelques inconvénients à étudier dans une école d’animation en ligne. L’aspect le plus difficile d’étudier dans une école en ligne est la solitude. Je me suis vraiment senti seul pendant mes cours d’animation et la plupart des autres personnes à qui j’ai parlé ont dit la même chose. Étudier l’animation à la maison signifie que vous passerez des heures et des heures seul devant votre ordinateur. Le seul moment où vous pouvez généralement interagir avec votre professeur est une ou deux fois par semaine pendant les révisions et les cours. Sachez donc que vous pouvez vous sentir seul lorsque vous étudiez l’animation en ligne.

Les autres inconvénients de l’étude de l’animation en ligne sont :

  • Vous ne créez pas autant de relations personnelles fortes et donc la possibilité qu’on se souvienne de vous pour un travail est plus faible que si vous étudiiez dans la vraie vie avec des gens.
  • Vous devez acheter TOUT votre équipement, c’est-à-dire un ordinateur, une tablette graphique, etc.
  • Si vous ne faisiez pas de sport, ben… vous allez grossir pendant vos études à la maison ?. Blague bien sûr… pas de honte pour les voluptueux ! Mais sérieusement, vous allez devoir faire de l’exercice tout en étudiant à la maison ou votre corps va devenir faible et malsain.

Les avantages d’étudier l’animation à la maison sont :

  • Si vous vivez dans un pays où il n’y a pas de bonnes écoles d’animation, vous pouvez toujours être enseigné par les meilleurs professeurs d’animation au monde. Je sais que cela ressemble à du battage médiatique, mais c’est vrai… les professeurs d’animation des écoles en ligne travaillent actuellement sur des longs métrages dans certains des plus grands studios du monde. Peu d’autres écoles peuvent rivaliser avec cela.
  • Vous obtiendrez des rigs de personnage de qualité. Par exemple, iAnimate, où j’ai étudié, a beaucoup de personnages incroyables.
  • Il coûte moins cher d’étudier dans une école en ligne. Cela coûte toujours cher, par exemple, je pense qu’au moment où j’ai terminé mes 2 ans chez iAnimate, j’ai probablement dépensé au moins 10 570 € ( 9 000 £ / 12 700 $ ). C’est encore beaucoup moins que ce que vous paieriez dans une école physique, où le coût par an peut être plus que cela… et la plupart des cours universitaires durent 3 ans.
  • Le travail des étudiants est de très grande qualité et les studios d’animation en sont conscients. Si vous regardez les démos que ces écoles produisent chaque année, vous remarquerez à quel point certains des travaux des élèves sont bons. Ils ne montrent que les meilleurs élèves bien sûr… mais ce sont toujours les élèves de l’école.

Méfiez-vous des mauvais cours d’animation en ligne

Je ne recommande que les quatre écoles et cours d’animation en ligne que j’ai énumérés dans la section précédente. Il existe maintenant toutes sortes d’autres sites Web ? mis en place par des personnes très douées pour le marketing des moteurs de recherche. Ne vous laissez pas piéger en achetant un mauvais cours et en gaspillant votre argent.

Aucune des quatre écoles en ligne que j’ai énumérées dans la section précédente ne me paie ou ne sait que j’écris ceci. En tant qu’animateur professionnel de longs métrages, je peux vous dire que ces quatre sont à peu près les seules écoles d’animation en ligne qui comptent . Ce sont vos choix sûrs. À moins que vous ne connaissiez des animateurs de longs métrages dans la vraie vie, il est peu probable que vous trouviez d’autres options fiables. Aller avec différentes écoles et acheter des cours au hasard risque de vous faire perdre à la fois votre argent et votre temps.

⚠️ Dans mes recherches pour cet article, j’ai vu des sites de cours animés par des animateurs de niveau basique et peu expérimentés. Ces sites Web douteux n’existaient pas à l’époque où j’étudiais et même si je suis sûr que la plupart d’entre vous connaissent un mauvais cours quand vous en voyez un, je ressens le besoin de mettre en évidence les signes avant-coureurs d’un mauvais cours et les choses que vous devriez toujours vérifier :

  1. Les tuteurs ont-ils travaillé sur de vrais longs métrages ou des émissions de télévision de très haut niveau ? Je ne parle pas de courts métrages personnels mais d’un véritable travail professionnel de haut niveau. S’ils ne l’ont pas fait, cela ne vaut pas la peine (en particulier si c’est le niveau élevé que vous visez).
  2. Les enseignants n’ont-ils pas LinkedIn, IMDb ou showreels ? S’ils ne le font pas, c’est un mauvais parcours.
  3. N’y a-t-il pas de noms derrière le cours? Si on ne vous dit pas les noms des animateurs qui enseignent le cours, c’est probablement un mauvais cours.
  4. L’animation qu’ils ont sur leur site Web a-t-elle l’air basique, imparfaite ou moche ? Mauvais cours.
  5. N’y a-t-il pas d’aperçus du cours et pas de bandes demos par les étudiants ? Drapeau rouge mais certains parcours sont nouveaux. Vous devrez vérifier les autres éléments de cette liste.
  6. Semblent-ils avoir copié beaucoup de contenu provenant d’autres sources ? Mauvais cours.
  7. Leurs cours sont-ils accompagnés de séances de retours des enseignants régulières ? Sinon, ce n’est pas un cours, c’est un tutoriel glorifié.
  8. Le travail du professeur est-il aussi bon que ce que vous voyez dans les films ? Si vous voulez travailler dans des films, vous avez besoin de quelqu’un avec un travail de qualité cinématographique et des capacités pour vous enseigner. Si l’enseignant démontre un niveau de compétence inférieur à ce que vous voyez dans les films que vous aimez, il est possible qu’il ne soit pas assez bon pour vous enseigner au niveau que vous souhaitez atteindre.

Combien ça coûte de devenir animateur 3D ?

Comme vous l’avez vu dans mes informations ci-dessus sur l’éducation, vous pouvez soit aller au collège / université, soit dans une école en ligne.

? Explication rapide : Étudier l’animation à l’université / au collège coûtera à peu près le même prix que la plupart des autres professions créatives. Les frais dépendent en partie du pays et du prestige de l’école physique. Dans une école physique, vous paierez beaucoup plus que cela, mais pendant deux ans dans une école en ligne, cela pourrait coûter aussi peu que 10 000 € ( 8 510 £ / 11 886 $ ) pour devenir animateur 3D.

Dans les écoles d’animation physique , le prix varie considérablement. Dans les écoles britanniques, vous paieriez au moins 11 164 € ( 9 500 £ / 13 268 $ ) par an pour le moment, donc pour un cours de 3 ans, cela coûterait au moins 33 492 € (28 500 £ / 13 268 $) . Et c’est si vous pouvez vivre avec vos parents pendant que vous étudiez. Si vous devez louer un appartement, vous aurez probablement besoin d’un prêt étudiant, qui peut facilement vous coûter autant que le cours lui-même. Ainsi, au final, au Royaume-Uni votre dette pourrait atteindre 58 758 € ou plus ( 50 000 £ / 69 835 $ ) . C’est une somme d’argent obscène et si vous savez déjà que vous voulez devenir animateur… Je ne vous suggère pas de vous endetter ainsi.

Dans d’autres pays comme les États-Unis et le Canada, les prêts étudiants peuvent être encore plus élevés qu’au Royaume-Uni. En Europe, certaines écoles facturent un peu moins cher. Goeblins (France) coûte à peu près le même prix que partout ailleurs et un autre très bon dont j’ai des collègues, The Animation Workshop (Danemark) coûte un peu moins cher que les autres.

Les écoles physiques coûtent plus cher que les écoles en ligne.

Si vous étudiez dans une école d’animation en ligne , le coût est nettement inférieur. Par exemple, pour suivre les sept ateliers d’iAnimate comme je l’ai fait, cela coûte autant au moment de la rédaction : 10 000 € ( 8 510 £ / 11 886 $ ).

L’avantage des écoles d’animation en ligne est que vous pouvez également commencer et arrêter. Par exemple chez iAnimate, il y a sept ateliers et chacun dure 11 semaines. Vous n’avez qu’à payer pour un atelier à la fois, donc si vous voulez vous arrêter à n’importe quel moment ou changer d’école, vous le pouvez. Vous n’avez pas cette option avec la plupart des écoles d’animation de brique et de mortier.

Donc c’est vraiment ma réponse… si vous voulez devenir animateur, le prix le plus bas et le plus réaliste que vous puissiez garder à l’esprit est d’environ 10 000 € ( 8 510 £ / 11 886 $ ). Chacun des sept ateliers d’iAnimate coûte 1 428 € ( 8 510 £ / 1 698 $ ), vous n’aurez donc qu’à dépenser autant pour chaque atelier.

Soit dit en passant, ce n’est pas du tout une publicité pour iAnimate. Ils ne savent pas que j’écris cet article et je ne les utilise qu’à titre d’exemple car c’est là que j’ai étudié. Animation Mentor, AnimSquad et AnimSchool sont toutes des options viables pour les écoles d’animation en ligne.

Peut-on apprendre à être animateur 3D gratuitement ?

Il y aura toujours des exceptions dans la vie mais je ne peux pas en toute bonne foi vous dire que suivre quelques tutos Youtube et lire des livres fera de vous un bon animateur 3D. Au cas où vous auriez manqué ce que j’ai écrit plus tôt, l’animation est une industrie vraiment compétitive. C’est assez difficile de devenir animateur 3D (professionnel je veux dire). Quand on met le pied dans la porte, c’est super… mais c’est difficile de faire ce premier pas pour certaines personnes. Vous devez travailler très dur et votre niveau doit être très élevé avant que la plupart des studios de longs métrages ne vous acceptent.

? Explication rapide : Cela ne vous coûtera rien que si vous connaissez un animateur professionnel expérimenté dans la vraie vie qui a l’envie, le temps et l’énergie de vous former gratuitement.

Il était une fois, il était probablement possible pour Johhny Be Good de prendre son crayon et de finir par travailler chez Disney. Ces temps sont passés à mon avis. Il y a des milliers et des milliers d’animateurs dans le monde et plus encore qui veulent devenir animateurs. À mon avis, la seule façon de devenir un bon animateur 3D est de suivre un ou plusieurs très bons cours comme ceux que j’ai mentionnés ci-dessus.

Le seul moyen gratuit de devenir animateur

Si vous connaissez un animateur professionnel dans la vraie vie, vous êtes incroyablement chanceux. Par exemple, j’ai une amie qui est mariée à un animateur professionnel et elle a appris l’animation en apprenant de son propre mari (bonjour David et Joana ?). Si vous connaissez un animateur dans la vraie vie et qu’il a le temps et la motivation pour vous encadrer, alors prenez cette option, car c’est la seule façon d’apprendre l’animation gratuitement à mon avis.

Comment trouver un emploi dans l’animation 3D

anime pour manger

D’accord, alors vous savez ce qu’est un animateur, vous avez appris l’animation et vous êtes vraiment bon dans ce domaine… et maintenant ? Maintenant, vous avez besoin d’un emploi!

Alors, comment obtenez-vous un emploi? Eh bien, vous n’aurez besoin que d’UNE chose en premier…

VOTRE SHOWREEL.

Se lancer en tant qu’animateur peut sembler intimidant, passer de l’éducation à l’animation professionnelle est un grand pas pour la plupart des gens. Sachez simplement que presque rien n’a d’importance, sauf la qualité et le facteur « wow » de votre showreel. Si vous avez étudié dur et que vous pensez être un bon animateur… mais que vous n’avez pas de bande-annonce, vous ne serez pas embauché. Vous avez besoin de ce showreel. Rien n’est plus important que d’avoir un showreel incroyable.

Que faites-vous une fois que vous avez un showreel d’animation incroyable ?

La prochaine chose que vous devez faire est de commencer à contacter les studios. Envoyez-leur des candidatures potentielles avec un CV bien formaté et votre incroyable showreel. La plupart des gens envoient leur showreel en utilisant des liens Vimeo, mais j’ai aussi entendu parler de l’envoi de liens YouTube.

La plupart des offres d’emploi pour l’animation sont masquées

Vous devez savoir que la plupart des studios d’animation que je connais n’annoncent pas directement qu’ils ont besoin d’animateurs. Habituellement, ils gardent secret tout le recrutement de leur département d’animation parce qu’ils reçoivent BEAUCOUP trop de candidatures lorsqu’ils publient des offres d’emploi pour l’animation.

Quelqu’un avec qui je travaillais dans un studio d’animation populaire en France m’a dit qu’elle recevait des centaines de candidatures d’animation chaque jour. Les recruteurs sont les premiers à filtrer cet afflux massif de candidatures et ils se basent en partie sur l’expérience et la formation. Les recruteurs d’animation connaissent également une bonne animation quand ils la voient, ils jugent donc également votre showreel d’animation.

Que se passe-t-il une fois que les recruteurs d’animation ont reçu votre candidature ?

Comme je l’ai déjà mentionné, les recruteurs du long métrage d’animation reçoivent chaque jour des centaines de candidatures. S’ils pensent que vous n’êtes pas assez bon, ils peuvent ou non vous répondre par un refus poli. Ne le prenez pas personnellement si aucun recruteur ne vous répond. Ces personnes ont des milliers d’e-mails dans leur boîte de réception et c’est un miracle qu’elles parviennent à rester au courant de toutes les communications telles qu’elles sont, sans se soucier d’envoyer des e-mails polis de refus à tout le monde.

Si le recruteur a aimé votre showreel…

Habituellement, si le recruteur a aimé votre showreel et pense que vous avez une chance, il enverra généralement votre showreel et votre candidature aux superviseurs de l’animation du projet (les chefs d’équipes d’animateurs) ou ils peuvent également l’envoyer directement aux directeurs de l’animation (les big bosses du département animation).

J’ai vu mes propres superviseurs d’animation regarder occasionnellement les animations des candidats. Sachez que leurs yeux sont aiguisés et que leurs opinions le sont encore plus. J’ai littéralement vu des superviseurs les mains sur le menton en signe de considération tout en secouant la tête « non… ». S’il y a trop de défauts dans votre animation, ce sont eux qui le remarqueront.

Si le superviseur/réalisateur de l’animation a aimé votre showreel

Les superviseurs d’animation sont parfois un filtre avant que votre showreel n’atteigne le directeur d’animation du projet. Si votre showreel a été vu par un superviseur, il devra généralement l’envoyer pour approbation finale au directeur de l’animation.

Si les superviseurs/réalisateurs d’animation aiment votre showreel, vous serez probablement convoqué pour une entrevue. S’ils n’aiment pas votre showreel, ils enverront au recruteur un message indiquant que vous n’êtes pas encore prêt et que vous n’aurez peut-être pas de nouvelles du recruteur… Encore une fois, gardez à l’esprit que ces personnes ont une stupidité quantité d’e-mails qu’ils traitent.

Obtenir des emplois dans l’animation devient plus facile à mesure que vous gagnez en expérience

Ma petite description de ce qui se passe dans les coulisses peut sembler décourageante pour les futurs animateurs qui n’ont jamais trouvé de travail auparavant. N’ayez pas peur ! Ça va mieux.

Après être entré dans l’industrie, vous commencez à nouer des contacts et tant que vous êtes bon, des emplois peuvent parfois apparaître devant vous comme s’ils venaient de rien. Depuis que j’ai décroché mon premier emploi chez Illuminaton Mac Guff par exemple, il est rare que j’envoie de véritables candidatures. Habituellement, ce qui se passe, c’est qu’un de mes anciens collègues enverra à son directeur ou à son superviseur une recommandation pour moi. Comprenez que ce n’est pas quelque chose qui peut généralement arriver aux nouveaux venus dans l’animation. J’essaie juste de vous dire… si vous êtes bon et que vous avez de l’expérience, votre nom sera diffusé par les gens qui ont travaillé avec vous.

Où travaillent les animateurs 3D ?

Le type d’animateur que vous souhaitez devenir déterminera dans une certaine mesure où vous finirez par travailler. Par exemple, pour travailler comme animateur dans la publicité, vous trouverez des petits studios partout dans le monde pour travailler. Il existe également de nombreux studios de jeux videos et vous en trouverez un dans la plupart des pays (certains sont des studios plus petits que d’autres bien sûr. Pour la télévision, le filet se resserre légèrement mais pour la plupart des grands pays, vous trouverez diverses opportunités de travailler comme animateur dans les capitales. Si vous avez de la chance, vous pourrez également travailler dans d’autres grandes villes de votre pays.

Pour l’animation de longs métrages, qui est la discipline dans laquelle je travaille, votre sélection de lieux de travail est beaucoup plus restreinte que dans les domaines de travail que j’ai mentionnés ci-dessus. Il existe des studios d’animation de films à la fois grands et petits, mais si nous parlons de films à succès, votre sélection est en effet assez petite.

Pays et lieux où vous pouvez travailler en tant qu’animateur 3D de long métrage

La liste suivante d’endroits où vous pouvez vous lancer en tant qu’animateur 3D sur des longs métrages n’est pas exhaustive et est entièrement basée sur ma propre compréhension de l’industrie. Les pays et les villes de ces pays que je mentionne sont simplement les endroits que je connais. Il y a sans aucun doute des pays plus petits qui font parfois des longs métrages… mais ce sont les grands que tout le monde connaît.

  • États-Unis (Los Angeles, New York, Connecticut)
    • Disney
    • Blue Sky
  • Canada (Vancouver, Toronto)
    • Sony
    • Micros
    • L’Atelier
  • Angleterre (Londres)
    • Framestore
    • Micros
    • Locksmith
    • MPC
    • Double negative
  • France (Paris)
    • Illumination Mac Guff
    • Mac Guff Ligne
    • Jungler
    • Fortiche
    • Micros
  • Australie (Sidney)
    • Animal Logic
  • Nouvelle-Zélande
    • Weta
  • Espagne (Madrid)
    • Ilion
  • Allemagne (Stuttgart, Francfort)*
    • Pixomondo
  • Belgique (Bruxelles)**
  • Japon (Tokyo)***
    • Studio Ghibli

Il y a des studios que j’ai laissés de côté (comme Dreamworks et Pixar) parce qu’ils ont été rachetés par d’autres sociétés comme Disney. S’il y a des entreprises / lieux que vous pensez que j’oublie, faites-le moi savoir et je les ajouterai ci-dessus. Ceci est juste une liste informelle destinée à aider les personnes à rechercher comment devenir animateur 3D et je suis principalement intéressé par la liste des lieux connus pour faire des longs métrages … et principalement des films d’animation de personnages plutôt que des films à effets visuels.

* Je ne connais qu’un nombre limité de longs métrages d’animation réalisés en Allemagne, mais cela arrive parfois.

** J’ai eu plusieurs collègues de long métrage qui ont travaillé comme animateurs en Belgique. L’industrie là-bas n’est pas aussi importante que dans d’autres endroits, mais cela se produit quand même là-bas.

*** Pour le Japon je pense surtout aux studios 2D comme le Studio Ghibli mais il y a sans doute d’autres endroits qui font de la 3D là-bas aussi.

Travail indépendant et à distance dans l’animation

Covid-19 a changé l’industrie pour beaucoup d’entre nous animateurs 3Ds. Pendant la majeure partie de 2020 et 2021, j’ai travaillé à distance pour un studio en France dans lequel je me rendais physiquement tous les jours auparavant. Un résultat étonnant est que les studios sont désormais plus ouverts au travail à distance qu’ils ne l’étaient auparavant. Il y a toujours une préférence pour les animateurs à venir dans les studios et je pense que la plupart des personnes travaillant à domicile sont celles qui avaient auparavant travaillé physiquement dans les studios.

Même lorsque j’ai travaillé à distance dans l’animation, j’ai été sur un contrat de travail, ce qui signifie que j’opère en tant qu’employé et non en tant qu’autoentrepreneur. Je préfère travailler de cette façon mais j’ai quelques amis animateurs qui travaillent à distance dans des postes qui nécessitent la création d’un statut autoentrepreneur. Il est possible de travailler à distance mais pour travailler à distance sur des films plus importants, il vous faudra plus d’expérience.

Gardez en tête que lorsque vous travaillez en freelance, vous aurez généralement plus de cotisations sociales et d’impôts à payer. Intégrez cette partie de votre calcul lorsque vous acceptez des salaires pour des postes indépendants. Vous devriez toujours être payé plus pour un travail indépendant que si vous étiez employé.

Quelles sont les heures de travail des animateurs ?

Dans la plupart des studios où j’ai travaillé, mes « heures officielles » étaient de 40 heures par semaine. Le nombre légal d’heures de travail autorisées par semaine en France est de 35 heures, alors les 5 heures restantes sont payées comme des heures supplémentaires. C’est 9 heures par jour avec une heure de déjeuner déduite. Habituellement, il me faut au moins 1 heure pour me rendre au travail et en revenir lorsque je travaille physiquement dans un studio, ce qui signifie que le temps réel que je consacre au travail est d’au moins 55 heures par semaine. Ces heures peuvent être moindres si je travaille à distance, mais je constate souvent qu’avec des pauses ou des heures supplémentaires, mes heures sont généralement à peu près les mêmes.

Dans tous les postes d’animation en France que j’ai eus, mes horaires officiels sont de 10h à 19h. J’ai vu des gens avec des enfants travailler avec des horaires plus flexibles mais c’est essentiellement les mêmes horaires pour tout le monde.

Temps de crise

Sur la plupart des projets d’animation, il y aura un temps critique ou « crunch time » (en anglais). Le crunch time est une période particulièrement difficile et stressante d’un projet où des heures supplémentaires sont souvent exigées par le studio. Souvent, le crunch time a signifié que pendant un ou plusieurs mois vers la fin d’un projet, je travaille 6 jours par semaine (généralement le samedi est le sixième jour). La plupart des studios préfèrent que les animateurs travaillent le samedi plutôt que de faire des heures supplémentaires, car venir pour une journée complète de travail après avoir dormi permet plus de productivité que quelqu’un qui reste tard tous les soirs. La réalité est que les animateurs font souvent les deux samedis ET restent tard au studio plusieurs nuits dans la semaine pendant les heures difficiles.

Le crunch time peut être léger ou difficile selon le projet, le studio et la chance. Il n’y a jamais eu qu’un seul projet où je n’ai pas eu un crunch time. Il est très courant de vivre cette période difficile à la fin d’un projet, donc si vous devenez animateur, vous et votre famille devez être prêts pour cela.

Gardez vos attentes initiales pour votre premier travail d’animation sous contrôle

Si vous vous demandez comment devenir tout de suite animateur chez Disney, ou dans l’un des autres grands studios d’animation d’ailleurs… essayez de vous calmer. Même la plupart d’entre nous qui travaillent déjà sur des films d’animation rêvent de travailler un jour pour Disney.

Je pense n’avoir travaillé qu’avec trois animateurs jusqu’à présent qui travaillaient chez Disney. Tous sont des animateurs de très haut niveau et ont travaillé extrêmement dur pour arriver là où ils sont. Vous ne pouvez pas simplement vous attendre à un emploi chez Disney en créant de belles animations. Vous devez être parmi les meilleurs. Disney a un programme de stages en animation et si vous êtes un étudiant avancé en animation, il est possible que vous puissiez mettre le pied dans la porte de cette façon. Pour obtenir un emploi en travaillant sur leurs films, vous devrez cependant être vraiment bon.

Qu’en est-il d’Illumination Mac Guff ? Le studio où j’ai commencé ? Illumination Mac Guff réalise également d’énormes longs métrages d’animation tels que Despicable Me, The Secret Life of Pets, etc. Je me sens TRÈS chanceux d’avoir pu travailler dans ce studio. J’étais au bon endroit au bon moment et j’avais suffisamment de compétences pour l’un de leurs départements inférieurs.

Alors que vous devriez toujours envoyer des candidatures, pensez moins à comment devenir animateur chez Disney et plus à comment mettre un pied dans l’industrie en premier lieu ! Vous devez bien sûr rêver grand mais assurez-vous de garder les pieds sur terre.

Beaucoup de gens avec qui j’ai travaillé n’ont pas commencé tout de suite dans un studio de cinéma. De nombreux animateurs avec qui je travaille ont d’abord travaillé sur de petites émissions de télévision et des publicités. Certains de ces animateurs dont je parle font de la télévision et de la publicité pendant plusieurs années avant de se lancer dans le cinéma. Même lorsqu’ils se lancent dans des films, ils doivent encore parfois commencer dans le département d’animation de foule… et le département d’animation de crowd (les personnages dans les arrières plans) est ce dont je parle ensuite.

Qu’en est-il si on ne me propose qu’un travail de Fix Anim ou d’animation de crowd ?

Si vous étés proposé un emploi dans un studio de cinéma après vos études, cela peut souvent être dans le département crowd. C’était le cas pour moi et je sais de première main à quel point cela peut sembler un peu décevant alors que nous avons passé si longtemps à devenir animateur 3D. Accepter que nous n’animons que la foule d’arrière-plan dans un film peut sembler un peu trivial. La vérité est que vous devez surmonter cela et le faire.

? Explication rapide : L’animation de crowd peut être un bon pied dans l’industrie, en particulier avec les films. C’est ainsi que moi et beaucoup de mes amis dans l’industrie avons commencé. J’ai commencé dans la foule sur Comme des bêtes (2015) et deux ans plus tard, je travaillais dans un autre studio, donc ça ne prend pas trop de temps pour progresser. Les gens que je connais qui venaient des départements de Fix Anim et de Layout ont mis plus de temps à progresser que ceux qui venaient de Crowd.

Si vous êtes proposé un travail d’animation de foule, c’est généralement parce que les superviseurs/réalisateurs d’animation ont examiné votre travail et ont décidé que vous ne pouvez pas encore gérer l’animation des personnages principaux. Cela ne signifie pas que vous n’êtes pas capable d’animer des personnages principaux… mais cela signifie que vous ne pouvez probablement pas le faire sous les contraintes de temps et la pression dont ils auront besoin. Se voir proposer un travail d’animation dans la foule peut également signifier que les superviseurs / réalisateurs peuvent voir des problèmes etc. dans votre travail actuel et ils ont besoin que vous travailliez dessus avant de pouvoir progresser.

Pour être tout à fait honnête, j’ai failli refuser mon premier emploi lorsqu’on m’a proposé un poste de crowd. J’ai trouvé inconfortable d’accepter le travail et je n’ai pas beaucoup apprécié non plus si je suis honnête. Cependant, maintenant que j’ai l’expérience nécessaire pour regarder en arrière et réfléchir, ce premier emploi dans le département crowd a été essentiel à ma carrière. Il est très possible que je ne serais pas assis ici à vous écrire ceci aujourd’hui si je n’avais pas accepté ce premier travail dans le département crowd.

La vérité, c’est qu’à l’époque où j’ai eu mon premier boulot, je n’étais pas assez bien pour les personnages principaux. J’ai trouvé cela difficile à accepter à l’époque et mon ego m’a un peu gardé derrière. Ne faites pas la même erreur. Si un studio respecté vous offre le travail dans le département crowd, soit acceptez-le et acceptez que vous ferez un travail moins glamour pendant quelques années… ou refusez-le et allez travailler dans un studio plus petit.

Ne restez pas coincé dans le département d’animation de foule cependant

Dans votre cheminement pour devenir animateur, vous devrais éviter de rester coincé. J’avance prudemment pendant que j’écris ceci, mais il est à mon avis difficile de trouver des animateurs de crowd vraiment biens et expérimentés.

Il y a une incitation à la production pour vous permettre d’animer en crowd un peu plus longtemps que nécessaire. Par exemple, si vous étiez un producteur recrutant des personnes pour vos équipes d’animation, que préféreriez-vous… un étudiant en animation frais sans expérience dans votre équipe de crowd… ou un animateur qui a déjà animé des foules dans un film ou deux ? Le choix est facile, vous allez prendre la deuxième option.

? Explication rapide : Habituellement, votre studio vous placera dans le département main lorsque vous serez vraiment prêt à quitter le département crowd. Cependant, il est parfois judicieux de changer de studio pour progresser plus rapidement, surtout si vous finissez par travailler en crowd pendant 2 ans ou plus.

Ne soyez pas confus à propos de ce que je dis cependant. Ce n’est pas nécessairement que vous êtes assez bon pour les personnages principaux ou votre producteur embêtant vous garde sous son contrôle. Ce qui est plus probable, c’est que vous êtes dans la zone crépusculaire de la compétence d’animation. C’est un moment de carrière frustrant pour tout animateur 3D et tous ceux qui essaient d’atteindre la foule jusqu’aux personnages principaux ont généralement du mal avec cela.

Dans la zone crépusculaire de la compétence d’animation 3D, vous pouvez être assez bon pour un poste de niveau de base (très junior) dans les personnages principaux… mais vous n’êtes pas encore assez bon pour être un membre indispensable du département du personnage principal. C’est la différence cruciale. Votre producteur sait peut-être que vous pourriez potentiellement vous tourner vers les personnages principaux, mais il sait également que vous êtes encore plus précieux pour le projet en tant qu’animateur de crowd.

Alors, que faites-vous si vous êtes dans l’animation de crowd depuis trop longtemps ?

Vous quittez ou changez de département comme le marketing ! C’est si simple. Si vous êtes dans la zone crépusculaire de la compétence d’animation, vous ferez parfois mieux de postuler à d’autres studios afin de gravir les échelons plus rapidement. Personnellement, je suis passé du département foule d’Illumination Mac Guff au marketing, où j’ai pu obtenir des personnages principaux dans mon showreel (bien que pour des publicités). Après avoir acquis une certaine expérience là-bas, j’ai pu postuler dans un autre studio (Mikros) et obtenir un poste d’animation des personnages principaux dans un film.

Qu’en est-il de l’animation fixe ?

Je n’ai jamais travaillé dans l’animation fixe mais je connais plusieurs personnes qui l’ont fait. Certains ont aimé et d’autres ont détesté. À mon avis, il est plus difficile d’échapper à l’animation fixe qu’à l’animation de crowd car dans le département de fix anim, vous ne travaillez presque jamais sur vos propres animations. Progresser à partir d’une poste Fix Anim demande plus d’efforts, mais cela arrive. Je connais une animatrice fixe qui est devenu plus tard une animatrice qui travaille actuellement dans le même studio que moi.

Que faites-vous lorsque vous travaillez sur des personnages principaux mais que les plans proposés vers vous sont nuls ?

animateur en colère

Quand vous enfin aurait la chance de travailler sur un long métrage et que vous travaillez sur les personnages principaux… vous pouvez vous féliciter et être heureux d’être l’un des très rares animateurs à être allé aussi loin. Je sais cependant que tu peux encore être frustré car il est possible que tu travailles sur des plans simples ou courts pendant plusieurs années. Cela peut sembler interminable.

? Explication rapide : vos plans d’animation resteront basiques tant que vous n’êtes pas encore prêt pour les plus difficiles. Si vous avez envie d’un défi, parlez-en à votre superviseur, mais n’insistez pas, c’est lui qui sait le mieux.

Lorsque vous obtenez encore des plans simples, il y a deux choses possibles. Soit vous êtes victime d’un complot déloyal, soit vous n’êtes pas encore assez bien. Donnez-vous une réalité et acceptez que ce soit probablement le dernier plutôt que le premier. Oui, il y a de la politique dans les studios d’animation et oui, certains animateurs jouent au football avec les réalisateurs et obtiennent de plus beaux plans… mais vous devez garder en tète que ces animateurs dont vous êtes parfois jaloux ne font pas semblant. Ils sont devenus de très bons animateurs et ils sont simplement reconnus pour cela avant vous. Il est également possible que vous ne soyez pas aussi bon que vous le pensez.

La plupart du temps, la génialité de votre plan est directement liée à votre propre génialité en tant qu’animateur. Si vous vous demandez comment devenir bon en animation, continuez à animer… votre éducation et votre besoin de pratique ne finiront jamais. Si vous êtes déjà allé aussi loin, continuez et vous finirez par obtenir des plans plus intéressants. Soyez patient, animez bien, c’est tout. Personne ne supporte pas trop longtemps quelqu’un qui se plaint toujours de sa position.

Que font les animateurs 3D entre les projets ?

Dans un monde idéal, nous animateurs 3D professionnels passerions d’un projet à l’autre sans trop de temps entre les projets. Par exemple, beaucoup d’animateurs 3D que je connais auront envoyé des candidatures vers la fin de leurs projets. Parfois, le studio pour lequel nous travaillons voudra nous garder pour ses projets à venir et nous demandera donc de nous rendre disponibles. Parfois, cela peut signifier attendre un ou plusieurs mois avant que le projet ne démarre (le plus long que j’ai jamais attendu était de 6 mois).

? Explication rapide : Ici, en France, nous avons tendance à prendre environ un mois de congé après chaque projet pour récupérer après l’enfe du crunch time et de l’intensité du projet global. Ce que les animateurs font de leur temps libre varie autant que n’importe qui d’autre. Cependant, à moins que nous suivions un cours ou que nous travaillions sur un projet personnel comme un court métrage, nous faisons généralement une pause dans l’animation.

La réalité est que les étapes finales d’un film (également appelées crunch-time) peuvent être très intenses. Il n’est pas rare que les animateurs consacrent beaucoup plus d’heures à la fin d’un projet et de nombreux studios dans lesquels j’ai travaillé nous ont demandé de travailler le samedi pendant des semaines vers la fin. Les raisons de cette énorme ruée font l’objet d’un prochain article mais le résultat est… nous les animateurs 3D sommes VRAIMENT fatigués vers la fin des projets. Au moment où je finis de travailler sur un projet, je serai généralement épuisé physiquement et mentalement. Pour cette raison, si nous pouvons nous le permettre, nous, les animateurs 3D passerons un mois ou plus à ne pas travailler après la fin de nos projets.

En France, nous avons de la chance en ce moment car il y a une aide spéciale avec le statut intermittent du spectacle pour les animateurs qui s’absentent entre les projets (nous payons aussi plus d’impôts pour ce privilège, ça vaut le coup d’ajouter). C’est pourquoi les animateurs en France peuvent parfois se permettre de prendre un mois de repos sans trop s’inquiéter. Vers la fin d’un film, l’énorme quantité d’heures supplémentaires signifie idéalement que nous avons également été payés plus, ce qui peut aider entre les projets.

Ce que nous les animateurs faisons entre les projets est cependant très varié. J’ai personnellement fait des cours d’animation entre les projets, travaillé sur des projets personnels et aussi pris une longue pause pour récupérer. Ce site est en fait un projet que j’ai commencé entre deux projets. Au moment où j’écris ces lignes, je me prépare à reprendre le travail sur un projet.

D’autres animateurs que je connais font toutes sortes de choses. Certains ont suivi des cours de théâtre, de dessin, appris à faire des films, fait des bandes dessinées, parcouru le monde. Il y a autant de possibilités qu’il y a d’animateurs.

Les animateurs n’arrêtent jamais d’apprendre et de pratiquer

Comme la dernière section l’a suggéré, l’une des choses les plus importantes que vous sachiez est que beaucoup d’entre nous, animateurs professionnels, suivons encore de temps en temps des cours de perfectionnement et nous suivons également des cours sur des types d’animation que nous n’avons jamais faits auparavant. Parfois, nous faisons des cours pour le simple plaisir de pouvoir contrôler la direction de notre propre jeu d’acteur et de nos plans, car dans les films, c’est rarement nous qui prenons les décisions amusantes.

Il ne s’agit pas seulement de la formation nécessaire pour devenir animateur 3D… il s’agit également de la formation requise pour vous soutenir en tant qu’animateur 3D lorsque vous devenez professionnel. Si vous voulez savoir comment devenir un bon animateur 3D, c’est de ne jamais arrêter de pratiquer et de ne jamais être trop complaisant. Cette industrie peut parfois être difficile et j’ai certainement eu des moments où cela m’a semblé plus difficile que plaisant. J’ai toujours continué à avancer et j’ai toujours continué à apprendre. Je n’arrêterai jamais d’apprendre et vous non plus si vous voulez devenir un bon animateur 3D.

Avantages et inconvénients d’être animateur

animateur en colère avec un minion

Alors maintenant, vous savez à quel point il est difficile de devenir animateur 3D et vous en savez beaucoup sur ce que cela implique. Ensuite, je ferai de mon mieux pour résumer certains des hauts et des bas d’être un animateur. Si votre question est de savoir si cela vaut la peine de devenir animateur 3D ou si vous devriez vous lancer, vous seul pouvez vraiment répondre. Pour moi, devenir animateur 3D en valait vraiment la peine. J’adore être animateur 3D. Parfois j’ai envie de faire d’autres choses comme l’illustration, l’écriture etc mais je ne regrette pas d’être devenu animateur 3D. Néanmoins… gardez ces choses en tête.

Avantages de devenir animateur 3D

  • Vous ressentez le frisson de prendre quelque chose d’inanimé et de lui insuffler de la vie. Il n’y a rien de tel que de regarder votre travail et de le voir prendre vie.
  • Travailler sur une histoire et savoir que des centaines, des milliers ou des millions de personnes ont aimé la regarder est une chose merveilleuse (même si vous n’étiez qu’un petit rouage dans la machine du projet).
  • Vous en apprendrez davantage sur le comportement humain, l’émotion et la façon de communiquer avec un large public.
  • Les animateurs sont des gens amusants, vous serez donc généralement en bonne compagnie.
  • Il existe de nombreux domaines de travail et spécialités différents dans l’animation. Fix, layout, crowd, département technique, département des personnages principaux, mo-cap, télévision, jeux videos, films, publicités ne sont que quelques-uns dont j’ai parlé dans cet article.
  • Vous étudiez et pratiquez le jeu d’acteur, le dessin, le timing et la théorie du cinéma. Donc, si vous aimez ce genre de trucs artistiques, vous aimerez probablement l’animation.
  • Le salaire n’est pas trop mal.
  • Vous pourriez travailler sur des films, des jeux et des émissions de télévision célèbres.

Inconvénients de devenir animateur 3D

Vous verrez ici plus d’inconvénients qu’il n’y a d’avantages, mais ne supposez pas que cela signifie que cela ne vaut pas la peine de devenir animateur 3D. La raison pour laquelle je mets plus d’inconvénients / pièges à devenir animateur 3D ici est parce que je veux que vous compreniez les choses que vous devez sacrifier et gérer.

  • Il est difficile de devenir un bon animateur 3D et cela prend des années de dévouement et d’efforts constants.
  • Vous souffrirez probablement du doute de soi. Nous sommes nombreux à avoir le syndrome de l’imposteur et à critiquer très sévèrement notre propre travail… même après avoir travaillé sur plusieurs projets célèbres.
  • Le crunch time (la fin d’un projet) peut impliquer de travailler les week-ends et de faire des quarts de travail de 10 à 12 heures. C’est dur pour vous et votre famille.
  • Vous ne pourrez peut-être pas prendre autant de décisions amusantes et créatives que vous l’espériez. Travailler sur des projets d’animation 3Ds professionnels signifie souvent interpréter le jeu et le mouvement d’un personnage selon les désirs de quelqu’un d’autre.
  • Vous serez plus à risque de contracter une tendinite .
  • Vous passerez beaucoup de temps assis, vous devez donc faire attention à la santé de votre corps.
  • Vos yeux peuvent devenir tendus en raison de l’utilisation constante de l’ordinateur, ce qui peut entraîner une détérioration plus rapide de votre vue que dans d’autres emplois. Je ne connais personne qui soit devenu aveugle ou quoi que ce soit en tant qu’animateur.
  • C’est possible que vous pourriez ne pas travailler sur des projets célèbres.

Les étapes pour devenir animateur

Il est temps de conclure cet article. Ça fait longtemps ! Si vous avez des questions sur comment devenir animateur ou quoi que ce soit d’autre que j’ai mentionné dans cette rédaction, écrivez-moi un commentaire ci-dessous ou envoyez-moi un message via le formulaire de contact. Vous voulez dire merci ? Idéalement, j’aimerais une bière ? , mais sinon, les émoticônes feront l’affaire.

Alors pour terminer cet article sur comment devenir animateur 3D, voici mes 10 étapes :

  1. Assurez-vous que vous pouvez gérer la pression de la vie et les engagements de temps.
  2. Procurez-vous un bon ordinateur et tout autre logiciel / équipement dont vous avez besoin.
  3. Achetez de bons livres comme Techniques d’Animation par Richard Williams, Drawn to Life (apparement il existe les versions en français) et Timing for Animation par John Halas/Harold Whitaker (si vous comprenez l’anglais).
  4. Trouvez une bonne école (soit un collège typique, soit une école d’animation en ligne).
  5. Passer environ 2 ans à travailler dur sur des animations.
  6. Essayez de postuler à certains emplois et suivez d’autres cours d’animation si vous en avez besoin.
  7. Travaillez éventuellement dans les départements de Fix Anim ou Crowd Animation.
  8. Entrez dans l’animation des personnages principaux en tant que junior.
  9. Devenez assez bon en tant qu’animateur de personnage principal pour obtenir des plans intéressants.
  10. Devenez superviseur, devenez directeur, prenez le contrôle du monde.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 + 8 =

Retour en haut